Annonce botanique:
Albert Boucheron, cultivateur délicat, élague, fume, grillage, humidifie, irrigue, jardine: kumquats, lauriers, mandariniers, narcisses, oeillets, pamplemoussiers, quassiers, rosiers, sorbiers, tilleuls, urticacées, volubilis, washingtonias, xéranthèmes, yuccas, zamiers.

Ciné délire:
Au baroque cinéma Double Eden, force gars, hilares idiots, jubilent. “Kungfu! Les morts n’oublient pas”. Quel régal, superbe titre! Un véritable western xénophobe yougoslave zen.

Etonnante féerie:
Au brun château, des elfes flottent, graciles, harmonieusement innocents. Jeunes korrigans, le matin nébuleux offre pâlement quatre rayons. Serais-tu une vénérée walkyrie xanthique, yeuse zinzoline?

Grand homme:
Attaque bravement, cherche défauts et faiblesses; garde honorablement, ignore , jeune kamikaze, les maladresses nombreuses. Or, pour quelle raison souris-tu, utopique vermisseau, wurmien xénophile, yogi zélé?

Zoophobe ysopet:
Zigouillons yacks, xérus, wapitis, varans, urubus! Tuons sapajous, requins, quadrumanes, panthères, ornithorynques, nasiques! Massacrons lémuriens, kangourous, juments, ichtyosaures, hérissons, gnous, fouines, éléphants! Détruisons ces bêtes abominables!