BOULES de NEIGE, PHRASES CROISSANTES.

J’
ai
une
peur
bleue:
depuis
maintes
semaines
plusieurs
phantasmes
terrifiants,
énigmatiques,
empuantissent
subrepticement,
mystérieusement.

J’
ai
une
vive
envie:
dormir,
oublier
vraiment
cinquante
obsessions
ignoblement
douloureuses,
ressentiments
déraisonnables,
sadomasochistes
désappointements
fondamentalement
phénoménologiques.

L’
or
est
dans
notre
maison
quoique
certains
préfèrent
flemmarder,
nonchalants
aristocrates
déliquescents,
paresseusement
neurasthéniques.

D’
un
tas
sort
maman
souris,
suivent
quarante
horribles
souriceaux:
progéniture
complètement
crépusculaire,
abominablement
dépersonnalisée.

L’
os
sec
sera
brisé:
trente
augures
rugiront;
certaines
prophéties
définitives
apparaîtront
ignominieuses,
méthodiquement
inintelligibles,
fondamentalement
incompréhensibles,
catastrophiquement
parallélépipédiques,
inconditionnellement
antiségrégationnistes,
anticonstitutionnelles!