Fausses citations
 
La foi est plus belle que Dieu.
Blaise Pascal

J'ai été élevé comme une marchandise de seconde main, par des parents de contrebande.

Louis-Ferdinand Céline

Ecrire c'est produire, je suis un stakhanoviste des mots.

Louis Aragon

Baudelaire chantait le hashish et admirait l'albatros, nous on smoke du teush et on mate les pigeons.

Saïd de Montreuil.

Quand un terroriste amateur se fait sauter la tête avec une bombe artisanale, je dis: ne restez pas au stade de l'artisan, devenez artistes!

Frédéric Bakounine

Si nous vivons dans un présent archaïque, il nous est alors indispensable de pratiquer nos propres autopsies.

Georges Orwell

Essayez donc de vous brûler la cervelle à petit feu.

Roger Gilbert-Lecomte

Je porte en permanence le deuil de moi-même.
Arthur Rimbaud

Et moi je suis d'ailleurs, un ailleurs où les hiboux clouent les hommes aux portes des granges abandonnées.
Marcel Aymé

C'est la louve qui hurle dans la lande de ton âme que je veux aimer.

Hermann Hesse

Le Grand Soir c'est toujours demain soir.
Daniel Cohen-Bendit

J'écris pour noircir mes nuits blanches et encrer mes insomnies, alors ne me parlez surtout pas d'inspiration!
Henry Miller

Le cancer de la solitude n'est pas répertorié dans les pages des encyclopédies médicales.
Franz Kafka

La pire avanie qui puisse arriver à un égoïste, c'est d'être enterré dans une fosse commune.

Sacha Guitry

Ce qui réunit les hommes, ce n’est pas la quantité de leurs amours mais la qualité de leur souffrance.
Franz Schubert

Le malentendu est la métaphore du monde.
Antonio Tabucchi
 
Faux et usage de faux suite, de faux proverbes et de fausses maximes de La Fontaine, il en faut pour tous ...

Faux proverbes, maximes détournées

Les pages roses.


A mauvais baiseur, point de bon outil.

A la chandeleur la verge prend vigueur.
La gaule du matin réjouit le pèlerin.
La friction crée l'orgasme.
Un con chasse l'autre.
Il n'y a pas loin de la croupe aux lèvres.
A bon vit point d'enseigne.
Corps qui soupire n'a pas ce qu'il désire.
Variante: Cul qui soupire n'a pas ce qu'il désire.
La bite rude est une seconde nature.
Il ne faut jamais jeter le manche après la branlée.
Variante: Il ne faut jamais jeter le manche après l'avoir branlé.
Il vaut mieux avoir affaire à Dieu qu'à ses seins.
En avril, arme le fusil; en mai tire qui te plaît.
Qui sème des vents récolte des emmerdements.

Aux grands mots les grands remèdes :
Rapprochements exquis.

Au royaume des aveugles, les souris dansent.

A femme avare, rien d'impossible.
Nul n'est prophète en un jour.
N'éveillez pas celui qui ne veut pas voir.
L'oisiveté est mère de sûreté.
Qui paye ses dettes récolte la tempête.
Qui vole un œuf s'enrichit.
La pluie du matin n'est pas mortelle.
Qui se sent morveux mal étreint.
Qui vole un bœuf dîne.
La plus belle fille du monde est à demi pardonnée.
Qui sème le vent perd sa place.
Quiconque se sert de l'épée châtie bien.
A l'œuvre nul n'est tenu.
A tout seigneur malheur est bon.
Il ne faut jamais jeter le manche après la pluie.
Il vaut mieux avoir affaire à Dieu qu'au médecin.
Tout vient à point qui finit bien.
Tout chemin mérite salaire.
Prudence est mère de tous les vices.
Tel est pris qui rira le dernier.
Quand on veut noyer son chien on ne fait pas d'omelette.
Abondance de biens sent toujours le hareng.
Les beaux esprits se suivent et ne se ressemblent pas.
Les jours se rencontrent.

En buvant l'eau de La Fontaine...

Vous chantiez? j'en suis fort aise:

Les gens en parleront, n'en doutez nullement.
 
Trompeurs, c'est pour vous que j'écris:
Car c'est double plaisir de tromper le trompeur.
 
Les délicats sont malheureux:
De loin, c'est quelque chose; et de près ce n'est rien.
 
Quiconque est loup agisse en loup;
De peur d'en rencontrer un pire.
 
Petits princes, videz vos débats entre vous:
Les grands ne peuvent le faire.
 
En toute chose il faut considérer la fin.
C'est la devise des hommes.
 
Le Corbeau, honteux et confus,
Se cache et ne voit point le jour.
 
Arrière ceux dont la bouche
Retourne sur son auteur.
 
Et souvent la perfidie
Se fait à soi-même la guerre!...
 
Le sage dit, selon les gens:
L'un est sûr; l'autre ne l'est pas.
 
Je vois fort bien comment l'on entre,
Quant à moi, j'y mettrais encor l'œil de l'amant.
 
Allez, vous êtes une ingrate:
Et bien! dansez maintenant.
 
Parlez au diable, employez la magie,
Vous n'êtes point trompés: ce fou vend la sagesse.
 
Qu'il soit singe ou qu'il fasse un livre,
Ce n'est pas grande différence.